Fédération Départementale des Chasseurs des Ardennes
Accueil
Fédération
Permis de chasser
Règlementation
Formations
Infos techniques
Actualité
Téléchargements
  • Vènerie
  • Vagnolire
  • Sanitaire
  • Sécurité
  • Grand gibier

Vénerie

Vénerie sous terre du blaireau


La période des consultations publiques sur les dates d'ouverture de la chasse est en cours et, de nouveau, la période complémentaire de vénerie sous terre du blaireau au 15 mai fait l'objet de contestations.

Les détracteurs de la vénerie sous terre ressassent en boucle des arguments très peu fondés, ils dénigrent plus qu'ils n'argumentent.

Vous trouverez ci-dessous 33 arguments simples qui militent en faveur de la période complémentaire au 15 mai.


Réseau Vagnolire
La collecte réalisée par les interlocuteurs du réseau VAGNOLIRE, avec le soutien des associations et des chasseurs associés au projet, a déjà permis, l'étude du plumage et l'autopsie de 186 vanneaux provenant de 12 départements.

Le bilan détaillé de cette première campagne de collecte est disponible ci-dessous et sera complété par l'envoie des résultats d'autopsie à chaque référent départemental concerné.

La collecte se porsuit au cours de la saison 2020-2021. Bien que le contexte soit pour le moins atypique, nous comptons sur la participation d'un maximum de fédérations des chasseurs, d'associations et de chasseurs pour que l'échantillon réponde aux nécessités de l'étude.

Vous trouverez ci-dessous les documents relatifs au projet VAGNOLIRE pour la saison 2020-2021 :




Influenza Aviaire

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations relatives à l'Influenza Aviaire en France et les mesures de biosécurité à mettre en oeuvre :


Maladie d'Aujeszky

Vaccination des chiens contre la maladie d'Aujeszky disponible dans les Ardennes ! Vous trouverez ci-dessous la liste des vétérinaires qui acceptent d'envisager la prévention de l'infection du virus :


Grand gibier
Bilan campagne 2020-2021

Le cerf

Malgré une hausse des attributions (+ 67 animaux), les réalisations sont en baisse (-13 grands cervidés). Cette baisse est valable surtout sur les unités de gestion de champagne (aucun prélèvement sur les UG 18 – Attigny Machault et 24 – Rethel) et l’UG 19 (Belval – Mont dieu). Nous avons mis en place cette saison un nouveau bracelet (CEI) qui permet de baguer indifféremment une biche ou un faon. Sur 160 CEI attribués, 44 ont été réalisés répartis entre 22 biches et 22 faons.

Nous déplorons le gros déséquilibre entre les réalisations cerfs (218) et biches (177)  ce qui devra impérativement être résolu lors des prochaines campagnes. Nous avons réagi dès cette saison en augmentant les attributions « non boisé » de 17 animaux alors que dans le même temps nous avons diminués les cerfs de 11.


Le chevreuil

Malgré des attributions stables entre 2019/2020 et 2020/2021, les prélèvements ont augmenté de 209 individus. Le tableau ci-dessous confirme la bonne santé de nos populations qui ne cessent de progresser sur les 8 dernières années. S’il existe toujours un déséquilibre entre les prélèvements de chevrettes et de brocards, c’est surtout le pourcentage élevé de chevrillards dans le tableau de chasse qui mérite d’être souligné cette saison.


Le sanglier

Depuis 2 saisons, le nombre de sangliers tués est en baisse. Il faut cependant relativiser cette diminution et la mettre en relation avec les effectifs « souhaitables » dans notre département.  En effet, un tableau de chasse de 7500 à 8000 sangliers par an permet de concilier les intérêts cynégétiques et agricoles. Au-delà, les risques de dérapage de la facture dégâts sont réels et préjudiciables à tous.

Les premiers éléments concernant la reproduction 2021 font état d’une forte, voire très forte productivité. Ce constat reste cependant à confirmer et les réattributions en cours de saison permettront d’ajuster le plan de chasse 2021/2022.


Validez votre permis de chasser en ligne
 
Ekolien, un site Internet dédié à la nature